samedi 23 juin 2012

L'inénarrable...


« La politique, c’est très difficile. C’est très difficile dans les choix qu’on a à faire, dans les décisions qu’on a à prendre, et là, me faire passer pour quelqu’un par exemple qui serait raciste, alors que j’ai des amis qui sont justement arabes… et dont ma meilleure amie qui est tchadienne, donc plus noire qu’une Arabe, je trouve ça choquant… et c’est choquant aussi vous savez pour qui ? pour ma famille, et c’est ma famille que je dois protéger, parce que moi aussi j’ai des enfants… dans quelques jours je vais avoir un petit-fils… j’ai pas envie qu’on laisse accroire que Nadine Morano est quelqu’un de raciste, parce qu’ils savent très bien que c’est pas vrai, et que tout cela ça fait du dégât, ça fait mal au cœur, et que quelquefois les humoristes payés avec nos impôts donc sur les chaînes publiques… »
Nadine Morano

10 commentaires:

  1. Inénarrable, en effet...

    Et tellement désespérant...

    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très inquiet, cela fait un petit moment qu'on ne l'a pas entendue...

      Supprimer
  2. incroyable mais vrai :-( Cette femme est un désastre à elle toute seule.

    RépondreSupprimer
  3. moi quand je l'ai entendue dire ça, j'ai ri puis je me suis dit "oh la pauvre, dans quel pétrin elle est encore en train de se mettre"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, il ne faut pas tirer sur l'ambulance...

      Supprimer
  4. Ce genre de racisme "ordinaire" qui n'ose pas dire son nom est néanmoins très répandu et d'autant plus dangereux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et on l'imagine bien répéter inlassablement "bah quoi ? ch'uis comme ça, moi !" à celui qui lui en fera la remarque...

      Supprimer
  5. La dame est pathétique, mais pathétique à un point...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Supportera-t-elle un retour à l'anonymat ? Rien n'est moins sûr. Autrement dit : que le spectacle continue !

      Supprimer